Portrait ostéopathique de Madeleine

IMG_0180

Je pense que Madeleine a bientôt 106 ans, je pense car c’est un peu extravagant d’imaginer que cette femme ait vécu tant d’années, et je finis par en douter, comme elle même semble s’en étonner.

Je la soigne depuis 10 ans et il me semble qu’elle n’a pas changé (moins que moi certainement). Tout se passe comme si son vieillissement ralentissait avec son métabolisme, c’est une évidence : le vieillissement s’arrête avec la mort.
Elle est bien vivante et le doit a une activité soutenue : la marche tous les jours, la création autour de la peinture et des installations très contemporaines d’oiseaux stylisés. Elle est entourée : la famille, les amis, son esprit est vif, elle peut être cassante voir cinglante quand il le faut.

Je l’ai rencontré lors d’une séance d’ostéopathie, une douleur récalcitrante au milieu du dos, elle n’imaginait pas d’autres traitements. Elle se soigne à l’homéopathie depuis toujours, autant dire une éternité. Elle ne se rappelle pas avoir pris des antibiotiques encore moins des anti-inflammatoires.
Est-ce pour cela qu’elle est aussi réceptive aux techniques d’ostéopathie ? Pure hypothèse mais chez elle particulièrement vérifiable. C’est incroyable de sentir l’efficacité des manœuvres, j’ai la sensation que les tensions fondent sous mes doigts quand je la manipule.

Continuer la lecture